"Effet Macron" : les investisseurs américains en France plus optimistes en 2017

  • A
  • A
"Effet Macron" : les investisseurs américains en France plus optimistes en 2017
Les entreprises américaines sont satisfaites de la nouvelle politique économique de Macron@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

"L'effet Macron" a permis à la France d'être plus attractive aux yeux des entreprises américaines installées dans l'Hexagone.

L'attractivité de la France vis-à-vis des entreprises américaines implantées dans l'Hexagone s'est nettement améliorée en 2017 sous l'"effet Macron", selon une étude publiée jeudi.

Un optimisme historique. Selon ce baromètre* réalisé par la Chambre de commerce américaine en France et le cabinet de conseil américain Bain & Company, 72% des investisseurs américains escomptent une évolution positive du contexte économique en France, un résultat historiquement élevé. Ils étaient 30% à penser de la sorte en 2016.

Une meilleure image de la France aux États-Unis. "Ce sursaut d'optimisme, à la différence de l'année dernière, se traduit par une volonté de création d'emplois d'ici à 2020", indique l'étude. Ainsi, 52% des répondants prévoient une hausse du nombre de salariés dans leur entreprise. "Pour neuf répondants sur 10, l'action du président Emmanuel Macron facilite les investissements et améliore l'image de la France aux États-Unis", explique le baromètre.

La baisse de la fiscalité appréciée. Dans le détail, la baisse de la fiscalité des entreprises est la plus plébiscitée, tandis que le mécanisme de contrôle des investissements étrangers au niveau européen pour protéger les secteurs stratégiques et vérifier l'équité des conditions de concurrence est la moins appréciée, selon cette source.

Toutefois, malgré cette amélioration, lorsqu'on demande à ces entreprises à quel point elles recommanderaient la France à une entreprise américaine cherchant à s'implanter à l'étranger, le résultat reste mitigé : l'écart entre ceux qui conseilleraient de le faire et ceux qui le déconseilleraient est de -12 points. Il était toutefois de -51 points l'an dernier.

Un Brexit positif pour la France, selon les Américains. Interrogées sur les conséquences du Brexit, 38% des entreprises américaines implantées en France jugent qu'elles seront positives pour leur activité dans l'Hexagone. Mais pour 91% des répondants, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ne se traduira pas par un transfert de leurs entités britanniques vers la France.

*Le baromètre a été réalisé auprès de 156 sociétés américaines implantées en France représentant plus de 70.000 salariés et plus de 53 milliards d'euros de chiffre d'affaires, tous secteurs d'activité confondus.