EDF : une hausse des tarifs de 1,9% à la mi-août

  • A
  • A
EDF : une hausse des tarifs de 1,9% à la mi-août
Partagez sur :

Le patron d'EDF Pierre Gadonneix réclamait une augmentation de 20% sur trois ans.

Le gouvernement a fini par trancher. La hausse des tarifs d'électricité sera de 1,9% pour les particuliers à compter du 15 août et de 2,3% en moyenne, en comprenant les entreprises.

Révisés traditionnellement pendant l'été, les tarifs de l'électricité sont fixés conjointement par les ministères de l'Energie et de l'Economie après avis consultatif de Commission de régulation de l'énergie (CRE). Une fois saisie, le régulateur met en général huit jours pour se prononcer.

"Le mouvement ainsi prévu permet de maintenir la compétitivité de l'électricité consommée en France, au bénéfice des entreprises et des consommateurs particuliers, qui disposent en moyenne de prix de 15% à 30% moins élevés que les prix européens," soulignent le ministère de l'Ecologie et celui de l'Economie dans un communiqué commun.

Le patron d'EDF, Pierre Gadonneix, avait déclenché une polémique début juillet en réclament une hausse de 20% des tarifs d'électricité sur trois ans. "Quand on veut les étoiles, on demande la lune", avait commenté, ironique, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, peu après la publication des propos de Pierre Gadonneix dans une interview à ParisMatch.com le 8 juillet. "S’il y a augmentation, elle sera extrêmement limitée", avait ensuite prévenu le plus proche conseiller du président, Claude Guéant, invité d'Europe 1/Le Parisien/Aujour'dhui en France, le 19 juillet. L'Etat, qui détient encore près de 85% du capital d’EDF, a eu le dernier mot.