EDF et Londres devraient signer jeudi le contrat Hinkley Point

  • A
  • A
EDF et Londres devraient signer jeudi le contrat Hinkley Point
Le contrat d'Hinkley Point a obtenu le feu vert définitif d'EDF lundi. Image d'illustration.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Ce contrat, qui fait polémique, prévoit la construction de deux EPR dans le sud-ouest de l'Angleterre.

EDF et le gouvernement britannique devraient signer jeudi le contrat portant sur la construction de deux réacteurs EPR à Hinkley Point en Grande-Bretagne, dans le sud-ouest de l'Angleterre, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

Le feu vert d'EDF. Le conseil d'administration de l'électricien français a confirmé mardi son feu vert au lancement du projet. Les administrateurs d'EDF avaient pris le 28 juillet dernier la décision finale d'investissement dans ce projet de 18 milliards de livres sterling (environ 21 milliards d'euros) et la Première ministre britannique, Theresa May, a donné son aval le 15 septembre.

"Le contrat peut être signé". Réuni mardi à la suite de cette décision britannique, le conseil d'administration d'EDF a "en conséquence constaté que (le contrat) peut être signé dans les conditions prévues le 28 juillet", écrit le groupe français dans un communiqué. Le conseil a approuvé la décision d'investissement par dix voix pour et sept contre, soit les mêmes proportions qu'en juillet.

L'accord de Londres. Le 15 septembre, le gouvernement britannique a assorti son accord de nouvelles conditions qui lui permettent notamment d'intervenir en cas de vente de la participation de contrôle d'EDF.