Écotaxe : les portiques détruits, ça va coûter cher

  • A
  • A
Écotaxe : les portiques détruits, ça va coûter cher
Emploi d'une grue, location des entrepôts de stockage etc., retirer un portique écotaxe coûte 130.000 euros.@ MAX PPP
Partagez sur :

INFO E1 - Un portique enlevé par prévention coûte 130.000 euros au contribuable.

L'addition. La facture de la gronde contre l'écotaxe s'alourdit de jour en jour pour l’État. Quatre portiques ont été détruits en Bretagne, sur un total de 14 dans la région et 173 au niveau national. Même constat en ce qui concerne les bornes écotaxes, qui ressemblent à des radars fixes : onze bornes ont été détruites ou dégradées. La facture commence donc à grimper, d'autant qu'il faut y ajouter le coût du démontage voulu par l’État, en prévention, d'un portique à Pont-de-Buis, dans le Finistère.

Combien coûte ce matériel ? Chaque portique écotaxe détruit, et donc à remplacer, coûte entre 500.000 euros et un million d'euros, selon la largeur de la route enjambée. Quant aux bornes écotaxes, chacune d'entre elles vaut 250.000 euros. Et selon les informations d'Europe1, même pour protéger les structures, la facture est salée. Emploi d'une grue, location des entrepôts de stockage etc., le portique retiré à Pont-de-Buis à ainsi coûté 130.000 euros à Ecomouv', et l’État devra rembourser.

Une facture qui dépasse déjà les cinq millions. A ce jour, le coût des portiques et des bornes détruits ou endommagés varie donc de 4,7 à 6,7 millions d'euros. Et s'il fallait retirer un jour tous les portiques, il en coûterait la bagatelle un peu plus d'un 20 millions. A la charge du contribuable.

&&&, à lire aussi

• POLITIQUE - Ecomouv', un contrat de droite… mais aussi de gauche• JUSTICE - Pourquoi les "bonnets rouges" ne sont pas sanctionnés
• CONTRAT - Moscovici veut renégocier avec Ecomouv’
• ZOOM - Une écotaxe différente pour chaque région, c'est possible ?
• ZOOM - Le BTP monte (aussi) au créneau