Eaux souterraines : réserves très satisfaisantes en France

  • A
  • A
Eaux souterraines : réserves très satisfaisantes en France
Des champs arrosés dans la campagne alsacienne. Image d'illustration. @ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

Les trois quarts des réservoirs d'eau en France présentent un niveau satisfaisant au mois d'avril, selon des chiffres dévoilés mercredi.

Bonne nouvelle pour les agriculteurs français : le risque de sécheresse ne plane pas sur la France pour cette année 2016. Et pour cause, en ce mois d'avril, 76% des réservoirs d'eau présentent un niveau normal voir supérieur à la normale dans l'Hexagone. Le chiffre, dévoilé mercredi par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), a été rapporté par le site de France agricole

L'été peut "s'envisager sereinement"... "La situation montre que, sur la plus grande partie du territoire, la recharge hivernale a été efficace au cours des deux premiers mois de l’année", relève le BRGM dans sa note. La nouvelle est d'autant plus bonne que la fin de l'année 2015 avait été marquée par "un déficit pluviométrique notable", rappellent les experts.

Dans le détail, le niveau de "43%" des réservoirs souterrains est supérieur à la normale, 33% d'entre eux ont des niveaux normaux et seulement "22% sont inférieurs à la normale". Ces chiffres permettent "d’envisager sereinement la prochaine période estivale", estime le BRGM, institut public mandaté pour évaluer les ressources et risques du sous-sol français. 

... mais trois zones en déficit. Cependant, le BRGM appelle aussi à la vigilance concernant certaines zones. Si l'Alsace, le Berry ou la Vendée présentent des réserves d'eau très satisfaisantes, le Roussillon, la Champagne et l'Hérault sont "en situation défavorables", la recharge hivernale ne s'y étant pas faite de façon optimale.