Du mieux sur le marché de l’emploi

  • A
  • A
Du mieux sur le marché de l’emploi
Près de 4,6 millions de personnes restent inscrites à Pôle Emploi en France métropolitaine.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le nombre de demandeurs d’emploi des catégories A, B et C a baissé en octobre.

Les chiffres du chômage pour le mois d’octobre 2010 sont tombés vendredi. Et ils sont plutôt bons. Selon le ministère de l'Emploi, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en France métropolitaine a ainsi diminué de 20.300 pour les personnes sans aucune activité (catégorie A), à 2,67 millions. Il a baissé de 13.700 en incluant celles ayant une activité réduite (catégorie B et C), à 3,99 millions de personnes.

Ça baisse chez les jeunes

C'est la première fois depuis le printemps 2008 que le nombre d'inscrits recule pour l'ensemble des demandeurs d'emploi de ces trois catégories. Et pour la catégorie A, c'est la plus forte baisse depuis février 2008", a souligné le ministre du Travail et de l'Emploi Xavier Bertrand dans un communiqué. Le nombre des demandeurs d'emploi à la recherche de tout type de contrat et n'ayant pas du tout travaillé dans le mois a reculé de 0,8% sur un mois.

Du côté des jeunes, le nombre d'inscrits n'ayant pas travaillé a diminué (-2,1% sur un mois, -7,6% sur un an). Il a reculé à 619.400 en incluant les moins de 25 ans ayant eu une activité réduite (-1,8% et -4,2%).

Deux bémols

En incluant les Dom, 4,25 millions de personnes figuraient sur les listes de demandeurs d'emploi (y compris avec activité réduite) en France à fin octobre. Si l'on y ajoute les demandeurs d'emploi en stage, en formation, ou en maladie et ceux en contrats aidés, près de 4,6 millions de personnes étaient inscrites à Pôle emploi fin octobre en France métropolitaine.

A ces bons chiffres, il convient d'ajouter deux bémols : chez les séniors, la hausse du nombre de demandeurs d'emploi s'est prolongée (+1% en A, +15,3% sur un an). Elle a été de 1,2% sur le mois (+15,9% sur un an) en comptant les 50 ans et plus ayant exercé une activité réduite, pour atteindre 736.100 personnes. Enfin, l'essor du chômage de longue durée a continué: le nombre d'inscrits depuis un an ou plus a progressé de 0,8% (+23,1% sur un an en A, B, C) à 1,48 million de personnes, représentant plus du tiers du total des inscrits.