Dormir à l’hôtel coûte moins cher

  • A
  • A
Dormir à l’hôtel coûte moins cher
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’Hexagone serait l’un des rares pays à connaître une baisse de ses tarifs hôteliers en 2012.

Si le prix des hôtels augmente partout dans le monde, ce n’est pas le cas en France. Une étude du site hotel.com montre en effet que l'Hexagone fait figure d'exception. Ainsi, le prix moyen d’une chambre d’hôtel a reculé de 2% en France selon cet indice HPI (Hotel price index), portant le prix moyen d’une chambre à 87 euros la nuit, tandis qu'il a augmenté de 4% dans le monde au premier semestre.

Une évolution tarifaire variable selon les villes

La situation n’est cependant pas homogène : certaines villes connaissent des hausses très importantes, à l’image de Grenoble et Colmar où les tarifs bondissent de 14%. C’est également le cas de Montpellier et d’Antibes.

A l’inverse, les prix reculent à Lille (-4%), Marseille (-3%) et encore plus à Evian-les-Bains (-27%). Quant à Paris, le prix moyen d’une chambre est globalement stable (+1%) et s'établit à 115 euros la nuit.

Aux extrêmes, on retrouve deux villes de taille moyenne : Deauville reste la destination française la plus chère avec des chambres à 135 euros la nuit en moyenne, tandis que Le Mans reste la ville la moins chère avec une nuit facturée 56 euros en moyenne.

Et dans le reste du monde ?

En se basant sur des réservations en ligne effectuées dans 140.000 hôtels, l’étude souligne une hausse des tarifs en Amérique du Nord (+5%), en Asie (+4%) et dans les Caraïbes (+5%). Pour l’Europe, le prix moyen a augmenté de seulement 1%.

En revanche, la croissance ralentit en Amérique latine où elle se limite globalement à +1%, malgré des hausse spectaculaires dans les métropoles (+24% à Rio de Janeiro, +23% à Cancun, +10% à Mexico).