Dons : la fin des déductions fiscales

  • A
  • A
Dons : la fin des déductions fiscales
@ MAXPPP
Partagez sur :

La réduction d'impôt au titre des dons pourrait disparaître au grand dam des associations.

C'est une petite phrase de François Baroin qui a allumé toutes les sirènes des associations. Parmi les dispositifs fiscaux menacés par le "coup de rabot" : "la réduction d'impôt au titre des dons". En clair : le reçu fiscal inscrit sur la déclaration va disparaître. Il permettait d'économiser en impôt jusqu'à 75% de la somme versée en dons.

Certaines associations ont axé leurs appels aux dons sur cet avantage fiscal. C’est le cas de Tout-petits, une association d’aide aux enfants handicapés, qui communique sur la formule : "Vous donnez 10 euros, ça ne vous coûte que 3 euros 40."

Un tiers de donateurs en moins

La suppression du dispositif inquiète Gérard Courtois, le directeur général de l’association, qui a déjà chiffré son manque à gagner. « Je suis persuadé que je perdrai au moins un tiers de mes donateurs », déclare-t-il.

Devant le danger, voici la contre-attaque. Un courrier d'alerte chez les parlementaires. Et demain, le syndicat "France Générosités", qui défend les grandes associations, sera reçu au ministère des solidarités actives. Son président André Hochberg veut d'abord protéger le donateur. « C’est tout sauf une niche fiscale. Pour nous c’est totalement déconcertant », regrette-il.

Le dispositif coûte chaque année autour d'un milliard et demi d'euros à l'Etat. C'est considérable. Mais les associations préviennent : leur champ d'action va diminuer et si l'Etat doit s'en saisir, ça lui coûtera beaucoup plus cher.