Doit-on craindre l’importation de bœufs aux hormones ?

  • A
  • A
Doit-on craindre l’importation de bœufs aux hormones ?
Isabelle Saporta
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 24 OCTOBRE - Un accord de libre-échange entre l’Europe et le Canada risque de conduire les consommateurs français à consommer du bœuf aux hormones.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>>Jeudi 24 octobre, vous avez été 70% à faire "Votre choix d’actu"  sur la viande : peut-on faire confiance aux industriels quand on consomme des plats à base de viande ? Isabelle Saporta, journaliste spécialiste de l’agroalimentaire expliquait dans Europe midi les dangers éventuels de l’accord de libre-échange entre l’Europe et le Canada.

Alors que la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq rassurait les Français en garantissant que l’accord de libre-échange n’entraînerait pas la présence de bœufs aux hormones dans nos plats, Isabelle Saporta se montre sceptique. Elle affirme en effet que la ministre "a appelé entre temps de façon très angoissée le cabinet de José Bové pour savoir comment faire pour qu’il n’y en ait pas".

De la même manière, l’ancien ministre de l’Agriculture, Michel Barnier, serait également très "embarrassé" selon elle. De plus, un article de l’accord de  libre-échange précise que les sociétés auront le droit d’attaquer en justice les Etats si ces derniers n’acceptent pas leur marchandise.