Diffusion planétaire pour le documentaire "Home"

  • A
  • A
Diffusion planétaire pour le documentaire "Home"
Partagez sur :

181 pays découvrent simultanément ce vendredi le documentaire Home de Yann Arthus-Bertrand. Une alerte lancée aux Terriens sur l'état de la planète.

Mode de diffusion inédit pour Home. Ce documentaire sur l'état de la planète de Yann Arthus-Bertrand est dévoilé ce vendredi, Journée mondiale de l'Environnement. Il est présenté simultanément dans 181 pays, relayé par 81 chaînes de télévisions (France 2 diffuse à 20h35 la version courte suivie d'un débat) et projeté en plein air dans 70 pays, de Central Park à New York au Champ de Mars à Paris (22h30), mais aussi sur internet (au moins en quatre langues au moins sur YouTube et Google) et en DVD.

Méga-film qui a nécessité près de 2 ans de tournage dans 54 pays et 500 heures de rush, Home se veut un état des lieux planétaire vu d'en haut, selon la formule qui fait depuis près de dix ans le succès d'Arthus-Bertrand. Sécheresse, urbanisation galopante, pénuries d'eau, pollution, course à l'or noir et aux énergies fossiles... chaque pan de la démonstration est illustré depuis le ciel. Le commentaire a été soumis à Al Gore, l'ex-vice président américain et Prix Nobel de la Paix 2007 et à Lester Brown, pape de l'écologie aux Etats-Unis.

Objectif : que le film soit vu par le plus grand nombre, "au moins 100 millions de spectateurs". Yann Arthus-Bertrand et son producteur-distributeur Luc Besson ont misé d'emblée sur la gratuité pour y parvenir. Affaire conclue avec François Henri Pinault, patron du groupe PPR, qui a sorti 10 M d'euros pour le tournage et encore deux pour la distribution. Le film sort donc libre de droit. Aux Etats-Unis, les exploitants de salle ont dans l'ensemble accepté de jouer le jeu et proposeront le siège au "prix coûtant". En France, 20.000 copies ont été distribuées dans les écoles et le film sera projeté dans les prisons.

En savoir plus sur le site officiel du film >>