Dieselgate : plainte collective contre Volkswagen au Royaume-Uni

  • A
  • A
Dieselgate : plainte collective contre Volkswagen au Royaume-Uni
Révélé en septembre 2015 aux États-Unis, ce scandale mondial concerne au total 11 millions de véhicules diesel dans le monde.@ JULIAN STRATENSCHULTE / AFP
Partagez sur :

Au Royaume-Uni, le groupe a promis de corriger tous les véhicules impliqués, mais plusieurs propriétaires de voitures ont toutefois décidé de s'associer à une plainte collective.

Des propriétaires de voitures du groupe Volkswagen au Royaume-Uni se sont associés à une plainte collective, afin de réclamer chacun des milliers de livres d'indemnisation pour avoir été trompés dans l'affaire du "dieselgate", a annoncé lundi un cabinet d'avocats.

1,2 million de véhicules concernés dans le pays. Harcus Sinclair UK a expliqué dans un communiqué avoir déposé cette plainte devant la Haute Cour de Londres, qui tiendra une première audience le 30 janvier sur ce dossier. Le cabinet a souligné qu'il s'agissait de la première initiative de ce type dans le pays, où le scandale des moteurs truqués a concerné quelque 1,2 million de véhicules, de marque Volkswagen, Audi, Seat et Skoda. "Nous prévoyons de nous défendre vigoureusement contre ces demandes", a réagi Volkswagen dans un communiqué. Le constructeur a ajouté qu'il attendait d'avoir reçu la plainte et de l'étudier avant de commenter davantage.

Les ventes de la marque ont remonté la pente en 2016

La marque allemande a néanmoins vu ses livraisons de voitures progresser de 2,8% en 2016, sauvée par l'engouement des clients chinois (+14%). Le fabricant de la Golf et de la Polo a écoulé l'an dernier 5,99 millions de véhicules, selon un communiqué publié lundi. VW a ainsi effacé en 2016 les pertes de 2015 quand ses ventes avaient baissé de 5% à 5,82 millions d'unités.