Diesel : Volkswagen met la main à la poche pour s'éviter un procès américain

  • A
  • A
Diesel : Volkswagen met la main à la poche pour s'éviter un procès américain
Volkswagen a reconnu avoir manipulé les émissions de polluantes de millions de véhicules équipés de moteurs diesels.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

L'accord consenti par le constructeur automobile prévoit des "compensations importantes" selon le juge américain chargé de l'affaire.

Le constructeur automobile allemand Volkswagen a trouvé "un accord de principe" afin d'éviter un procès aux Etats-Unis dans l'affaire des moteurs diesels manipulés pour tromper les normes anti-pollution, a annoncé le juge californien Charles Breyer. L'accord prévoit des "compensations importantes", que Volkswagen donne le choix aux propriétaires entre leur racheter leur véhicule, le faire modifier, ou annuler leur crédit-bail le cas échéant, et qu'il mette en place un fonds destiné à financer des mesures de protection de l'environnement, a-t-il détaillé lors d'une audience à San Francisco.

Investissements multiples. Le juge a exigé que le contenu des discussions et les détails de l'accord restent confidentiels jusqu'à ce qu'ils soient communiqués au tribunal, mais indiqué que l'accord devrait permettre des "compensations importantes". Volkswagen va donner aux propriétaires des voitures le choix entre les leur racheter, les modifier à ses frais, ou annuler leur crédit-bail s'il en ont un. Il a aussi accepté de mettre en place un fonds destiné à financer des mesures de protection de l'environnement, a encore indiqué le juge.

Le juge Breyer avait donné jusqu'à ce jeudi à Volkswagen pour trouver un accord avec les autorités américaines et les propriétaires de voitures, faute de quoi un procès aurait eu lieu cet été. Les différentes parties ont désormais jusqu'au 21 juin pour transmettre tous leurs documents au juge, qui prévoit une audience sur l'approbation préliminaire de l'accord le 26 juillet. En attendant, un nouveau point d'étape sera réalisé lors d'une autre audience le 19 mai.