Deux millions d'embauches au deuxième trimestre, nouveau record

  • A
  • A
Deux millions d'embauches au deuxième trimestre, nouveau record
Les embauches sont au beau fixe.@ AFP (Illustration)
Partagez sur :

Grâce à une belle progression du nombre de CDI, les embauches ont atteint un niveau jamais observé sur un seul trimestre en France.

Les déclarations d'embauche pour des contrats de plus d'un mois, hors intérim, ont atteint pour la première fois la barre des deux millions au deuxième trimestre, grâce à une hausse de 3,6% surtout tirée par les CDI, selon des chiffres provisoires publiés jeudi par l'Acoss.

Progression du nombre de CDI. L'organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale a enregistré deux millions de déclarations d'embauche entre avril et juin, dont 914.000 en CDI et 1,09 million en CDD de plus d'un mois. Les embauches sont en hausse quasi continue depuis mi-2014. Les bons résultats du deuxième trimestre résultent principalement d'une forte hausse des embauches de CDI (+5,7%). Les CDD de plus d'un mois augmentent, mais moins fortement (+1,8%). Quant aux CDD de moins d'un mois, qui représentent près de sept embauches sur 10, leur niveau s'est stabilisé (-0,2%). Toutes durées confondues, l'Acoss a enregistré au deuxième trimestre un record de 6,37 millions d'embauches (+1,0%), dont 85,7% en CDD.

Cette évolution "pourrait être liée en partie à l'arrivée à échéance au 30 juin 2017 du dispositif 'Embauche PME'", analyse l'Acoss. Cette mesure, mise en place en 2016 par la précédente majorité, accordait une aide de 4.000 euros sur deux ans aux entreprises de moins de 250 salariés pour l'embauche en CDI ou en CDD de plus de 6 mois d'un salarié payé jusqu'à 1,3 fois le Smic.

Forte hausse sur un an. Sur un an, les embauches sont aussi en forte hausse (+7,9%). Comme sur le trimestre, "cette évolution est portée par la hausse des embauches en CDI (+12,2%), tandis que les embauches en CDD de plus d'un mois augmentent plus modérément (+4,5%)", détaille l'Acoss. Sur le seul deuxième trimestre, la hausse des embauches concerne les entreprises de toutes tailles, même si elle est nettement plus sensible dans celles de moins de 20 salariés (+5,9%) que dans celles de plus de 20 salariés (+1,9%). Elle concerne également tout les secteurs d'activité : +9,3% dans l'industrie, +5,4% dans la construction et +2,8% dans le tertiaire.