Des "maïs" espagnols demandent l’asile en France

  • A
  • A
Des "maïs" espagnols demandent l’asile en France
Partagez sur :

La démarche de ces militants est symbolique : dénoncer la présence importante d’OGM en Espagne et le risque de contamination.

Une dizaine de maïs humains, des militants de l’organisation Les Amis de la Terre déguisés en épis, se sont retrouvés mardi à Madrid devant l’ambassade de France. Une manifestation pour demander, de façon symbolique, "l’asile agricole" dans l’Hexagone, un pays sans-OGM.

L’Espagne est dans une "situation exceptionnelle en Europe", a expliqué Patrick de Kochko, des Amis de la Terre, invité mercredi d’Europe 1. "Ils sont envahis par les OGM. Environ 20% de leur production de maïs est OGM, ce qui fait que les 80% restant sont contaminés. [Les agriculteurs] sont dans une situation où ils ne peuvent plus produire de maïs bio ou de maïs sans OGM", explique cet agriculteur.

Pourquoi une telle présence de Français aux côtés des Espagnols ? Parce que la contamination "risque de se développer dans les pays environnants", résume Patrick de Kochko, installé lui-même près d’Agen.

"Le gouvernement promeut les OGM ce qui détruit des modèles de production plus durables et qui génèrent plus d’emplois en milieu rural", a par ailleurs estimé David Sánchez, en charge de l’Agriculture dans la branche espagnole des Amis de la Terre.