Des logements réquisitionnés sans tarder

  • A
  • A
Des logements réquisitionnés sans tarder
@ Christophe Morin/MaxPPP
Partagez sur :

Les bâtiments appartiennent à des personnes morales en Ile-de-France, Rhône-Alpes et Paca.

Ce sera une première depuis 1966. Des réquisitions de logements vides vont avoir lieu d'ici à la fin de l'année, a annoncé la ministre du Logement Cécile Duflot.

"Trois lettres" vont être envoyées aux préfets d'Ile-de-France, de Rhône-Alpes et de Paca, trois régions les plus tendues en matière de logements, pour qu'ils "se mettent en situation de procéder à des réquisitions d'ici à la fin de l'année", a indiqué la ministre. Les biens d'aucun particulier ne sont concernés, a-t-elle précisé, les réquisitions concernant des bâtiments appartenant à des personnes morales.

60 logements inventoriés à Paris

Rarement utilisé, ce dispositif avait été mis sur la table par Cécile Duflot fin octobre. "S'il est nécessaire, je ferai appel à l'ensemble des moyens disponibles, la réquisition fait partie de cette panoplie, avait-elle déclaré. Elle a déjà existé, elle a été mise en œuvre notamment lorsque Jacques Chirac était président de la République parce que la crise était particulièrement difficile, chacun s'en souvient", a-t-elle déclaré.

>> LIRE AUSSI : Logements : réquisitionner, la solution ?

Quelques jours plus tard, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait annoncé qu'un inventaire des bâtiments vacants était en cours. Mardi, le préfet de Paris et d'Ile-de-France avait indiqué qu'une soixantaine d'immeubles appartenant à des personnes morales avaient été repérés comme susceptibles d'être réquisitionnés, "dont la moitié présente un réel potentiel".