Des détecteurs sous la mer pour mesurer l’érosion des côtes

  • A
  • A
Des détecteurs sous la mer pour mesurer l’érosion des côtes
Partagez sur :

L’université Métropolitaine de Swansea travaille au Pays de Galles sur un nouveau système pour mesurer l’érosion des côtes. Sa particularité : il est sous-marin. Ce dispositif pourrait permettre de protéger des millions de personnes menacées dans le monde par la montée du niveau des océans.

Jusqu’à présent, pour mesurer l’érosion des côtes, les scientifiques utilisaient des capteurs sur la plage. En changeant de point de vue, c’est-à-dire en se positionnant sous l’eau pour la première fois, des chercheurs de l’université Métropolitaine de Swansea au Royaume-Uni espèrent mieux appréhender les effets dévastateurs de la montée générale du niveau des océans, liée au réchauffement climatique. Première zone de test : Port Eynon, près de Cardiff au Pays de Galles.

Dans le détail, des capteurs électromagnétiques vont être installés sur une grille au fond de l’océan. Ce sont eux qui vont réaliser des relevés sous-marins très réguliers sur les mouvements du sable et des sédiments. Les données collectées seront alors transmises à une bouée à la surface, puis à un ordinateur sur la terre ferme qui va les analyser.

Coût du projet : près de 700.000 euros, selon BBC News. Mais l’enjeu est immense : des millions d’habitants dans le monde vivent le long du littoral et sont directement menacés par l’érosion des côtes.