Des déchets nucléaires bientôt stockés dans l’Aube ?

  • A
  • A
Des déchets nucléaires bientôt stockés dans l’Aube ?
Partagez sur :

Les communes d’Auxon et de Pars-lès-Chavanges ont été pré-sélectionnées pour accueillir un site de stockage de déchets radioactifs de faible activité à vie longue.

Ce n’est qu’une pré-sélection. Dans le cadre de la recherche d'un site de stockage de déchets radioactifs de faible activité à vie longue, les communes d’Auxon, un millier d’habitants, et de Pars-lès-Chavanges, moins d’une centaine, toutes les deux situées dans l’Aube, ont été choisies par le gouvernement parmi 42 autres villes qui s'était portées candidates, dont neuf ont par la suite retiré leur candidature.

Leurs atouts : elles "réunissaient les meilleures conditions pour la poursuite du projet au plan à la fois géologique, environnemental et du soutien local" pour ce stockage à une profondeur comprise entre 15 et 200 mètres, a expliqué l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs.

Dans le département de l’Aube, des sites de stockages sont déjà en service. Découvrez notre carte : Afficher Les nouveaux sites de stockage de déchets radioactifs  sur une carte plus grande

Objectif : lancer le projet de centre de stockage des déchets en 2011 pour un début d’exploitation en 2019. D’ici là, les sites d’Auxon et Pars-lès-Chavanges vont être étudiés en détail. L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs va aussi "faire de la pédagogie, de la communication auprès des populations, après avoir déjà beaucoup travaillé avec les maires et les élus". En jeu : de nombreuses créations d’emplois. Les communes ont cependant encore la possibilité de faire machine arrière.