Dernier délai pour la taxe d'habitation

  • A
  • A
Dernier délai pour la taxe d'habitation
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les contribuables ont jusqu'à jeudi pour s'acquitter de cette taxe différente selon les communes.

A quelques semaines de Noël, les Français doivent s'acquitter de leur dernière dépense obligatoire : la taxe d'habitation. Cette dernière, sur laquelle est adossée la redevance audiovisuelle, est à payer avant jeudi, ou mardi prochain si le règlement est effectué en ligne (en cliquant ici). Les retardataires devront s'affranchir d'une majoration de 10%. Comme chaque année, la grogne gagne les locataires et propriétaires, déjà délestés en septembre avec l'impôt sur le revenu.

Un impôt injuste ?

Il semblerait que certains n'aient pas totalement tort de se plaindre. Challenges souligne que cet impôt local est calculé à partir de la "valeur locative cadastrale" (VLC) de 1970 ! Et malgré une revalorisation en 1980, ces VLC ne colleraient plus du tout avec la réalité d'aujourd'hui. Par exemple, un habitant du 9e ou 17e arrondissement de Paris, déjà huppés en 1980, paiera plus cher qu'un résident du 10e arrondissement, bien que la valeur immobilière du quartier se soit nettement améliorée, précise Challenges. Après trente ans d'inertie, il semble aujourd'hui difficile pour le gouvernement de rétablir la juste valeur des VLC, tant les augmentations seraient importantes dans certaines villes.

Quelques couacs

Les Français qui changent fréquemment de logement craignent en général cet impôt qui varie d'une commune à l'autre, et d'un logement à un autre. Ainsi, un habitant de Reims, disant résider dans "un 60m2 rue Gambetta", a posté sur Twitter une photo de sa taxe, abasourdi par son montant.

taxe d'habitation

© Capture Twitter

Le Parisien révèle de son côté un couac regrettable : 160.000 contribuables ont reçu deux fois la même taxe à payer. "Les références ne sont pas exactement les mêmes sur les deux feuilles", a témoigné un couple de retraités, en train de patienter dans la queue devant le centre des impôts. L'erreur humaine serait à l'origine de cette bourde qui a causé un accès de stress chez les contribuables... et parmi les fonctionnaires du centre des finances publiques incriminé.

La redevance encore en hausse

Comme l'année dernière, la contribution des ménages est revue à la hausse de deux euros, soit 125 euros pour 2012. Une somme qui alimentera le service public, composé de France Télévisions, Radio France, une partie d'Arte, l'AEF (France 24, RFI, TV5 Monde) et l'Institut national de l'audiovisuel (INA).

Le gouvernement prévoit pour l'année prochaine une hausse de quatre, voire six euros, suite à un amendement du sénateur socialiste David Assouline. Ce qui représenterait, si elle est validée, une hausse de 15 euros en cinq ans.

redevance audiovisuelle

© Capture Toutsurlesimpots.com