Déficit record du commerce extérieur

  • A
  • A
Déficit record du commerce extérieur
Le secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, Pierre Lellouche, a annoncé un déficit commercial de 69,6 milliards d'euros en 2011, plus que le précédent record de 2008 de 56,2 milliards.@ MAXPPP
Partagez sur :

Pierre Lellouche se félicite toutefois d'un "bilan moins mauvais que prévu" pour la France.

69,6 milliards d'euros. C'est le déficit commercial de la France en 2012, soit un nouveau record. Le précédent datait de 2008 et s'établissait à 56,2 milliards d'euros. "Le bilan est moins mauvais qu'anticipé", a pourtant déclaré le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Pierre Lellouche au Figaro, mardi. Les chiffres ont été confirmés plus tard par les douanes françaises. Les prévisions tablaient sur un déficit annuel de 75 milliards d'euros.

"Malgré une tendance à l'amélioration depuis trois trimestres, on ne peut que déplorer la situation quand on se compare avec l'Allemagne, dont l'excédent commercial devrait atteindre 157 milliards d'euros en 2011", ajoute le secrétaire d'Etat chargé au Commerce extérieur, qui met en garde "à droite comme à gauche". "Cela ne veut pas dire que nous sommes satisfaits".

Manque d'échange avec les "Brics"

Pierre Lellouche déplore le manque de présence de la France dans les échanges avec les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). "Nos ventes vers eux ne représentent que 7% de nos exportations, contre 12% des exportations allemandes", explique-t-il.

Le déficit record de 27,2 milliards d'euros dans nos échanges commerciaux avec la Chine n'arrange pas la situation. "Quant à la facture énergétique, elle s'élève à 62 milliards d'euros", pointe le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur.

Excédent record pour l'agroalimentaire

Côté positif, il note "la bonne marche" de l'agroalimentaire qui "connaît un excédent historique de 11,4 milliards", de l'aéronautique avec 17,7 milliards d'euros acquis "grâce à la vente de 534 Airbus".

Dans le détail, les importations de la France ont augmenté de 11% à 498 milliards d'euros. "Dans le même temps, plus de 117.000 entreprises ont vendu leurs produits à l'étranger, un chiffre stable par rapport à 2010". Nos exportations ont également augmenté de 8,6% à 429 milliards d'euros. Un chiffre dont se félicite Pierre Lellouche puisque cela "permettra de créer 90.000 emplois cette année".