Déficit : le très sévère réquisitoire de la Cour des comptes

  • A
  • A
Déficit : le très sévère réquisitoire de la Cour des comptes
@ SIPA
Partagez sur :

L'HEURE DES COMPTES - L'institution prévient d'un dérapage du déficit et met en garde contre une "fragilisation".

Rapport sur "la situation et les perspectives des finances publiques" : voilà le document que la Cour des comptes a dévoilé mardi matin. Un document qui constitue une très sérieuse mise en garde à l'adresse du gouvernement. Déficit public, trajectoire des finances publiques : l'exécutif est prévenu.

#Déficit public. Le déficit public de la France s'établira à 4% du produit intérieur brut, voire un peu plus, fin 2014 alors que le gouvernement escompte 3,8% dans sa course aux objectifs européens, estime la Cour des comptes mardi dans un rapport. "Si ce risque se concrétisait, la trajectoire des finances publiques pour les années 2015-2017 s'en trouverait fragilisée", assure la Cour dans son rapport sur "la situation et les perspectives des finances publiques".

#Économies. La Cour des comptes déplore également que 30 des 50 milliards d'économies sur la dépense publique annoncés d'ici 2017 soient "peu documentées", dans un rapport sur les finances publiques rendu public mardi. Elle note encore que les 11 milliards d'économies prévus sur les collectivités locales sont "loin d'être acquises", notamment parce que les collectivités pourraient en profiter pour augmenter les impôts locaux.