Découvert : les banques hors-la-loi

  • A
  • A
Découvert : les banques hors-la-loi
Certaines banques facturent jusqu'à 16 euros chaque opération de leurs clients en découvert non autorisé.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les découverts non autorisés sont surfacturés par 122 banques françaises.

Trop chers et hors la loi, les découverts non autorisés. C’est ce qui ressort de l’enquête menée par Choisirmabanque.com qui juge que 122 des 124 banques françaises abusent et facturent très cher certaines opérations.

Une double peine

D’après, le comparateur de frais bancaires, seules ING direct et Boursorama, deux banques en ligne, ne facturent pas de frais illicites.

Dans toutes les autres banques, plus un client est débiteur, plus la banque lui prélève de l'argent... qu'il n'a pas. Une forme de double peine complètement abusive, selon l'Association des usagers bancaires.

Un "racket" des banques

Son président, Serge Maitre, dénonce un "racket" de la part des banques. "Le banquier se paye deux fois : d’un côté, il prend des intérêts sur les soldes débiteurs avec les Agios mais il rajoute une couche sur chaque opération", dénonce-t-il joint par Europe1.

 Des opération facturées jusqu'à 16 euros

Les banques retirent, en effet, 8,30 euros en moyenne - et jusqu'à 16 euros - pour chaque opération lorsque le client dépasse son découvert autorisé.

Pour éviter les abus, le gouvernement songe à plafonner les facturations... Ainsi, les banques ne pourraient pas débiter plus de cinq opérations chaque mois.