De Tel Aviv au Golfe : les Bourses chutent

  • A
  • A
De Tel Aviv au Golfe : les Bourses chutent
La dégradation de la note américaine a eu un effet dévastateur sur la bourse de Tel Aviv.@ REUTERS
Partagez sur :

La Bourse de Tel Aviv a perdu 7%. la Bourse de Dubaï a terminé en baisse de 3,69%.

La situation de la Bourse de Tel-Aviv ne manquera pas d’alimenter le pessimisme des observateurs à quelques heures de l’ouverture des principales places financières mondiales. Elle a chuté dimanche de près de 7% à la clôture, après que les cotations aient été interrompues pendant 45 minutes dans la journée suite à une importante baisse enregistrée dans le sillage de la dégradation, samedi, de la note américaine par l’agence de notation Standard and Poor’s.

Selon la radio publique israélienne, l'indice TA-100 des cent premières valeurs de la Bourse de Tel-Aviv a plongé de 6,3% avant la suspension des échanges, au début de la semaine boursière. Le TA-25, l'indice qui regroupe les 25 plus importantes capitalisations du marché, a de son côté perdu 6,99% à la clôture pour s'inscrire à 1.074,274 points.

Les Bourses du Golfe plongent

Les Bourses du Golfe ont chuté dimanche au lendemain d'un plongeon de plus de 5% sur le marché saoudien. L'indice de la Bourse de Dubaï a terminé en baisse de 3,69% après avoir ouvert sur un recul de 4,5% pour son premier jour de cotation de la semaine.

Dans l'émirat voisin d'Abou Dhabi, la Bourse a clôturé en baisse de 2,53% à 2.603,22 points, avec le secteur bancaire perdant 3,30% et celui de l'immobilier cédant 5,61%.

La Bourse du Koweït a clôturé sur une baisse de 1,61% à 5.927,8 points, et celle du Qatar a perdu 2,51% à 8.277,61 points.