De plus en plus de salaires impayés

  • A
  • A
De plus en plus de salaires impayés
Partagez sur :

Les recours à l'organisme qui avance aux entreprises les salaires qu'elle ne peuvent plus payer se multiplient.

L'Association pour la gestion du régime de garantie des créances des salariés ( AGS) est dans le rouge, révèleLe Figaro de mercredi.Cet organisme patronal avance des crédits aux entreprises qui, en cas de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire, n'ont plus suffisamment de trésorerie pour payer les salaires de leurs employés, ou même leurs indemnités de licenciement . Cette caisse est financée par une cotisation versée chaque mois par les entreprises, égale à 0, 4 % de leur masse salariale.

Or, en douze mois, d'octobre 2008 à fin septembre 2009, les avances effectuées par l'AGS ont explosé de 47,9 % et frôlent les 2 milliards d'euros. Le nombre de bénéficiaires, lui, a progressé de 42,5 %, à un peu moins de 300 000 personnes.

À l'inverse, le montant des créances recouvrées par l’AGS a baissé en un an de 3,7 %, dépassant à peine 600 millions d'euros. Aujourd’hui, l'organisme accuse un déficit de l'ordre de 215 millions d'euros, que l'association espère combler, en partie, avec l'augmentation des rentrées de cotisations début 2010.