Davos... pour les nuls

  • A
  • A
Davos... pour les nuls
@ MAXPPP
Partagez sur :

Mercredi s’ouvre, pour cinq jours, le forum de Davos 2011. Mais à quoi sert ce rendez-vous annuel ?

Chaque année, fin janvier, le gotha mondial de la politique et des affaires se retrouve à Davos, en Suisse, pour le Forum économique mondial. L’édition 2011 du forum s’ouvre mercredi. Mais que vont-ils y faire exactement ?

Qu’est ce que le forum de Davos ?
Le forum de Davos est la réunion annuelledu Forum économique mondial. Le WEF (World economic forum) est une fondation à but non lucratif dont le siège est à Genève. Son but est de réunir les têtes pensantes de notre planète autour des grandes problématiques urgentes telles que l’économie, la santé ou encore l’environnement. Il a été fondé en 1971 par Klaus Schwab, un professeur d’économie suisse, aujourd’hui grand manitou du forum.

Qui participe au sommet ?
Le gotha des affaires et de la politique. Le forum de Davos réunit chaque année des dirigeants d’entreprise, des responsables politiques, des intellectuels, des religieux ou encore des journalistes. Cette année, ce sont la Russie et l’Inde qui sont à l’honneur. Mais Dmitri Medvedev a reporté de quelques jours son arrivée en Suisse et ne prononcera pas le discours d’ouverture en raison de l'attentat qui a touché l'un des aéroports de Moscou. Parmi les nouveaux participants au forum, cette année, seront présents : le Britannique David Cameron, mais aussi l’acteur Robert de Niro qui participera à une table ronde sur l’art, aux côtés de l’Indien A.R Rhaman.

A quoi sert le forum ?
Le forum de Davos sert à réfléchir et anticiper. Il n’a aucun pouvoir de décision, mais joue un rôle d’observateur auprès du Conseil économique et social des Nations Unies. Le but du forum est de réunir le top du top dans chaque domaine (PDG, président, ministres, économistes) et d’organiser des groupes de discussions. Le forum de Davos est en quelques sortes le thermomètre de l’économie mondiale. Pour les participants, le forum de Davos est l’occasion rêvée pour développer leur réseau. Les cocktails et dîners s’y succèdent pendant cinq jours et c’est là que se nouent l’essentiel des contacts informels.

Quels seront les grands sujets abordés cette année ?
L’économie reste au centre des discussions. Cette année les thématiques abordées tourneront essentiellement autour de la Chine et de l’Inde, mais aussi (et toujours) autour de la régulation financière. Le discours de Nicolas Sarkozy - président du G20 - est également très attendu. Il devrait y aborder les problèmes d’ordre monétaire, de volatilité des matières premières et de spéculation.

Qui dirige le Forum économique mondial ?
Le forum est dirigé par le Conseil de la fondation. Ce conseil se compose de 22 membres, parmi lesquels figurent essentiellement des chefs d'entreprise et des personnalités politiques comme la reine Rania de Jordanie, la ministre française de l'économie Christine Lagarde ou encore l'ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan.

Le forum de Davos est-il le seul événement de la fondation ?
Non, il existe un autre rendez-vous annuel, celui des "nouveaux champions". En 2007, le Forum a introduit la "réunion annuelle des nouveaux champions" qui se tient tous les ans en Chine. Il s’agit d’un groupe de «champions économiques» provenant essentiellement de différents pays émergents caractérisés par une croissance rapide comme la Chine ou l’Inde.

Le forum fait-il l’unanimité ?
Non, mais il n’est pas inutile. Le forum de Davos permet d’aborder en profondeur des sujets qui feront l’actualité dans les mois à venir. Pour cela, le forum de Davos porte un regard expert sur la situation économique mondiale et décèle très tôt d’éventuels phénomènes. Exemple avec la crise financière en Grèce : le sujet avait été longuement discuté lors du forum en janvier dernier, quelques mois avant que la crise n’éclate. Mais le forum, n’ayant pas de pouvoir de décision, il reste critiqué par les antimondialistes qui lui reprochent une certaine inutilité.