Crise : Renault-Sandouville retrouve une activité normale

  • A
  • A
Crise : Renault-Sandouville retrouve une activité normale
Partagez sur :

L'usine Renault de Sandouville, près du Havre en Seine-Maritime, va retrouver une activité pratiquement normale en juin et juillet, avec une seule journée de chômage partiel programmée, grâce au départ d'environ 1.300 salariés sur 4.700.

Après un plan de départs "volontaires" de 1.300 salariés de l’usine Renault de Sandouville, l’activité va pouvoir reprendre normalement en juin et en juillet. Ce plan, annoncé à l'été 2008, a été supérieur aux objectifs de la direction (1.000), qui a pu de nouveau faire coïncider début juin les effectifs avec la production.

Cette usine devait faire face à la mévente de la nouvelle Laguna, son modèle phare, qui avait été lancé à l'automne 2007 alors que l'industrie automobile était sur le point d'entrer en crise. La direction avait eu recours massivement au chômage partiel au point qu'au début de l'année 2009 certains salariés ne travaillaient plus qu'une semaine sur quatre, selon les syndicats.

La direction se félicite par ailleurs d'un "frémissement" observé depuis quelques semaines dans les ventes de la Laguna, et pourrait augmenter sa production.