Crise agricole : Xavier Beulin "demande un retour au calme"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le président de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA) appelle les agriculteurs à ne pas être "dans l’excès". 

INTERVIEW

Le gouvernement tente de calmer la colère des agriculteurs. Manuel Valls a annoncé mercredi une baisse sensible des cotisations sociales, pour permettre à ces derniers de réduire leurs coûts et donc de regagner en compétitivité. En échange, le gouvernement espère que les organisations syndicales - la FNSEA et les Jeunes agriculteurs - arriveront à faire rentrer les agriculteurs, qui manifestent depuis plusieurs semaines, dans leurs exploitations. "Je demande un retour au calme", a appelé Xavier Beulin, le président de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA), mercredi soir au micro d’Europe 1.

"Il n’y a pas besoin d’être dans l’excès". "J’ai lancé un appel au calme. La manifestation, c’est aussi un moyen pour les paysans d’exprimer leur mal être. Mais il n’y a pas besoin d’être dans l’excès", a poursuivi Xavier Beulin.

Les agriculteurs multiplient depuis des semaines les actions pour dénoncer la faiblesse des cours de leurs productions. Mercredi, à Rennes, des incidents ont émaillé devant la préfecture d'Ille-et-Vilaine la manifestation des agriculteurs à Rennes. Certains d'entre eux ont déversé des gravats devant l'entrée du site, les forces de l'ordre faisant de leur côté usage de grenades lacrymogènes et interpellant une personne. 

"Nous devons être entendus sur les prix". "Le Premier ministre a pris des résolutions et des engagements et je les salue. Beaucoup de mes collègues n'auraient pas parié sur cette issue. Il nous reste à faire de la pédagogie", a expliqué Xavier Beulin. "Sur la question des prix, nous devons aussi être entendus par nos interlocuteurs. L’issue ne sera définitive qu’à partir du moment où les agriculteurs n’auront plus le sentiment d’être la variable d’ajustement. C’est un point fondamental", a conclu le président de la FNSEA.