Courbe du chômage : "le bateau est à nouveau en marche" (Sapin)

  • A
  • A
Courbe du chômage : "le bateau est à nouveau en marche" (Sapin)
@ EUROPE1
Partagez sur :

INTERVIEW - A la veille de la publication des chiffres du chômage, Michel Sapin estime que la France "se dirige vers une période de stabilisation".

L'INFO. "Vous n'aurez aucune information sur les chiffres du chômage", a averti Michel Sapin, dimanche matin, dans le studio du Grand Rendez-vous Europe1/Le Monde/iTélé. Les chiffres du mois de décembre doivent être annoncés lundi à 18 heures. Il faudra donc attendre ce moment-là pour les connaître.

La France, un bateau à nouveau à flots. Mais le ministre du Travail s'est montré optimiste, défendant la politique menée par le chef de l'Etat en matière de lutte contre le chômage. "Ce que je remarque, en regardant les chiffres qui sont déjà connus, c'est que l'année 2013 aurait été une année de bataille efficace contre la montée du chômage", a souligné le ministre du Travail, précisant qu'"on se dirige vers une période de stabilisation".



"La France coulait lorsque nous sommes arrivés. Les voies d'eau étaient énormes. Il y avait les déficit budgétaires et l'endettement de la France", mais aussi "une croissance zéro ou moins quelque chose" et "une reprise du chômage qui était absolument considérable", a-t-il détaillé. "Alors quand vous avez un bateau qui prend l'eau, vous commencez par colmater les brèches", a estimé le ministre du Travail. "Nous avons colmaté les brèches en 2012 et 2013. Et là le bateau est à nouveau en marche", a-t-il ajouté.

"Chacun va ensuite gloser : "oui, vous n'êtes pas passés dans le moins quelque chose"", a-t-il commenté. Le ministre a mis une nouvelle fois en avant la décrue enregistrée au cours de l'année 2013 ("plus de 30.000 chômeurs par mois supplémentaires" au premier trimestre contre "5.500 au troisième trimestre") et le recul du chômage des jeunes "depuis huit mois".

La réussite des emplois aidés. Il a aussi défendu l'efficacité de sa politique de soutien à l'emploi avec les emplois aidés. "Le moteur de la politique de l'emploi a donné tous les résultats qu'il pouvait donner", a-t-il affirmé. "L'économie doit prendre le relais de la création d'emplois", a-t-il poursuivi, en référence au Pacte de responsabilité proposé par François Hollande aux entreprises qui prévoit des allègements de charges en contrepartie d'embauches.

sur le même sujet, sujet,

CHRONIQUE - Le chômage des jeunes, une bombe sociale à retardement 

ZOOM - Les emplois aidés, "une solution intelligente"

CHRONIQUE - Les mots de 2013 : "Chômage"

SAPIN - "La bataille du chômage est en train d’être gagnée"