Continental renonce à fermer son usine de Hanovre dans l’immédiat

  • A
  • A
Continental renonce à fermer son usine de Hanovre dans l’immédiat
Partagez sur :

Continental a finalement renoncé à fermer son usine de Hanovre cette année. La décision définitive concernant ce site, qui devait être mise à l’arrêt comme celui de Clairoix en France, ne sera prise qu’en 2010.

Le sort du site de Hanovre en Allemagne et celui de Clairoix dans l’Oise en France semblaient liés dans le plan d’économies lancé par la direction de Continental il y a quelques mois. Le groupe allemand de pneumatiques a finalement décidé de renoncer à fermer son usine dans son pays. Un "compromis" a en fait été trouvé avec les partenaires sociaux.

Selon le syndicat de la chimie IG BCE, la décision sur une éventuelle fermeture ne sera prise qu’en 2010 et ne sera effective qu’en 2011. En contrepartie, plus de la moitié des 780 emplois à Hanovre vont être supprimés.

Côté français, plusieurs centaines de salariés de Clairoix ont manifesté lundi devant la Bourse de Paris. Ce site, qui emploie 1.120 personnes, doit fermer en 2010.