Continental Clairoix : MAG est un repreneur "sérieux"

  • A
  • A
Continental Clairoix : MAG est un repreneur "sérieux"
Partagez sur :

Le numéro deux du Groupe MAG, basé à Dubaï et en discussions sur une éventuelle reprise de l’usine de l’équipementier Continental à Clairoix, était l’invité de Jean-Pierre Elkabbach lundi sur Europe 1. Fawaz Sabri a insisté sur le "sérieux" de la candidature de son groupe.

"Nous avons le marché, nous n’avons pas le savoir faire", a déclaré lundi Fawaz Sabri, numéro deux de MAG, au micro de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1. Ce groupe d’investissement, basé à Dubaï, doté d’un chiffre d’affaire de 500 millions d’euros et dirigé par Moafaq Al Gaddahun, est candidat à la reprise de l’usine Continental de Clairoix, dans l’Oise.

La "technologie" de l’usine de Clairoix, et "le savoir faire à la française" sont les deux principaux arguments d’achat pour cet entrepreneur spécialisé dans la sous-traitance de fabrication de pneus.

Revoir l'interview de Fawaz Sabri :

 Grâce à la crise, MAG, qui selon Fawaz Sabri, est à la recherche d’une usine de pneu depuis 10 ans, pourrait enfin trouver chaussure à son pied. Jusqu’ici "le marché était prospère et personne ne voulait vendrez", a souligné le représentant du groupe, qui dit souhaiter obtenir l’autorisation de visiter l’usine.

Interrogé sur le fait que MAG souhaiterait conserver l'usine et les salariés en France, Fawaz Sabri a répondu "mais bien sûr. D'après ce que nous avons pu comprendre, dans cette usine, il y a la main-d'oeuvre la plus qualifiée parmi toutes les autres usines de Continental, alors ce serait dommage de perdre cet avantage, cet atout".

Une requête que n’écarte pas, a priori, le ministre de la Relance, Patrick Devedjian, qui reçoit lundi les représentants l'entreprise candidate.