Continental Clairoix : le repreneur potentiel à Paris lundi

  • A
  • A
Continental Clairoix : le repreneur potentiel à Paris lundi
Partagez sur :

Des représentants du groupe MAG, basé à Dubaï, en discussions sur une éventuelle reprise de l'usine de l'équipementier Continental à Clairoix (Oise), seront reçus lundi à Paris, a indiqué dimanche Patrick Devedjian, ministre de la Relance.

Le groupe MAG, en discussion pour la reprise de Continental Clairoix," viendra à Paris demain et avec Luc Chatel (secrétaire d'Etat à l'Industrie) nous le recevrons à mon ministère demain après-midi," a déclaré Patrick Devedjian au "Grand Rendez-vous" Europe 1/Le Parisien. Il n’a pas précisé s’il recevrait le dirigeant du groupe Moafaq Al Gaddahun.

Le ministre a dit "souhaiter évidemment" que le représentant de MAG "soit autorisé" à visiter l'usine, accusant une nouvelle fois la direction allemande de Continental de chercher à dissuader cet éventuel repreneur.

"Ce qui me choque, c'est l'attitude de la direction qui essaie de dissuader un repreneur", a-t-il dit, condamnant la "duplicité" des dirigeants du groupe allemand, dont il a dit qu'ils "s'étaient rendus à Abou Dhabi pour dissuader l'intéressé de venir en France pour poser sa candidature".


"La réalité profonde des choses, c'est qu'ils ne voulaient sans doute pas se créer un concurrent", a-t-il estimé. "Je ne suis pas en mesure de porter une appréciation technique sur la qualité de l'offre, mais je ne trouve pas acceptable qu'une entreprise qui est une entreprise importante, crédible, ne soit pas admise à présenter une offre", a-t-il dit.

Continental a annoncé la fermeture en 2010 de l'usine de pneus de Clairoix, qui compte 1.120 salariés.