Consommation : le prix du panier moyen est resté stable en 2016

  • A
  • A
Consommation : le prix du panier moyen est resté stable en 2016
Le prix du panier moyen de l'association Familles rurales n'a gagné que 50 centimes en un an.
Partagez sur :

Les prix des produits de consommation ont peu évolué en 2016. Le baromètre de Familles et rurales et de La Croix ne note qu'une hausse de 50 centimes.

Le coût du panier moyen sur les produits de consommation courante est resté stable en 2016, pour la deuxième année consécutive, selon le baromètre annuel publié mardi par Familles Rurales et La Croix. 

Stable en 2016, hausse de 5% sur 10 ans. En 2016, le prix du panier moyen atteint 136 euros, quasi-stable par rapport à l'an dernier (135,59 euros). Sur les dix dernières années, le coût des courses de tous les jours a grimpé de 4,9%. L'année dernière avait elle aussi été marquée par une stabilisation des tarifs, après deux années consécutives de baisse, dans un contexte de guerre des prix.

Le prix des marques nationales à la hausse. "Cette augmentation est due principalement à la hausse du panier des marques nationales (+7,6% depuis 2006), suivie de près par celle des premiers prix (+7,4%)", note Familles Rurales.

L'association de consommateurs étudie depuis 2006 l'évolution des prix de 35 produits de tous les jours (boissons, biscuits, produits laitiers, lessive...), à l'exception des produits frais (fruits et légumes, viande...), en grandes surfaces et dans les commerces de proximité.

Le bio et les hypermarchés plus cher. Par ailleurs, un écart de tarifs est notable entre les produits traditionnels et les produits biologiques. Sur le lait, les oeufs et le jus d'orange, un produit bio est en moyenne 35% plus cher que les autres, selon Familles Rurales.

Enfin, en 2016, c'est en hypermarché, longtemps perçu comme un circuit bon marché, que le caddie revient le plus cher au consommateur, à 133,45 euros. En 2016, ce dernier a devancé pour la première fois le supermarché (131,82 euros), qui était pourtant resté le circuit de distribution le plus onéreux sur les dix dernières années.