Conso : les prix en hausse encore et encore

  • A
  • A
Conso : les prix en hausse encore et encore
Les produits de consommation courante ont augmenté de 2,4% sur les cinq premiers mois de l'année, selon l'Observatoire de Familles rurales.
Partagez sur :

Les prix de produits courants ont augmenté de 2,4% les cinq premiers mois de l’année.

Faire ses courses pèse de plus en plus dans le porte-monnaie. Selon une étude de l'Observatoire de l'association Familles ruralespubliée dans La Croix mardi, les prix ont grimpé de 2,38% entre janvier et mai dernier. Le prix moyen du panel de produits suivi par l'association de consommateurs est ainsi passé de 131,75 euros à 134,88 euros.

L’Observatoire se base sur 35 produits de consommation courante, incontournables pour la famille. Il relève six fois par an les prix dans différents commerces, essentiellement ruraux et compare ensuite les prix par type de magasin (hyper, supermarchés, magasins de proximité et hard-discount) et par type de produits (marques nationales, marques de distributeurs, premiers prix).

Hausse importante pour les "premiers prix"

La plus forte hausse concerne les prix des produits "premier prix", qui ont augmenté de 3,46%, après un décrochage entre novembre 2010 et janvier 2011. Ils sont suivis par les produits de "marques nationales" (+2,75%) et ceux des marques "distributeurs" (+1,08%). Les catégories de produits qui augmentent le plus sont les jus de fruits, les desserts et les boissons chaudes.

Ce qui ressort de cette étude, c’est aussi qu’il vaut mieux faire ses courses en 2011 dans un hypermarché, plutôt que dans un supermarché, un magasin de proximité ou un hard-discount. En 2010, le magasin le moins cher pour faire ses courses était le supermarché.

Pour le président de Familles Rurales, Thierry Damien, ce qui est "frappant", c’est d’avoir "déjà une hausse de 2,8% à ce moment-là de l’année". Car, note-t-il au micro d’Europe 1, "si l’on regarde les deux années précédentes, nous étions plutôt sur une diminution de prix de 0,5% voire 1%".

Les prix devraient continuer à grimper

Et cette tendance devrait se poursuivre avec la flambée des prix des matières premières. Au regard des prévisions d'inflation pour 2011 (+1,8% selon le gouvernement), l'association "redoute les hausses à venir", les prix n'ayant pas tous, selon elle, intégré les augmentations des matières premières. Elle demande "aux pouvoirs publics d'être vigilants et d'exercer une pression sur la grande distribution".

"A la moitié de l’année, avoir déjà une hausse des produits de consommation courante ne présage rien de bon pour la consommation en fin d’année. On peut craindre 3,5% voire 4% de hausse, si la tendance reste la même", déplore Thierry Damien.

Autre notification de Familles rurales : le "panier des essentiels", une sélection de produits alimentaires de qualité à prix attractifs lancé par le gouvernement début avril, n'est présent que dans un tiers des magasins. Ce que regrette l’association alors que plusieurs distributeurs s'étaient engagés à le proposer à leurs clients.