Condamné pour avoir tué l'ourse Canelle

  • A
  • A
Condamné pour avoir tué l'ourse Canelle
Partagez sur :

Le chasseur, relaxé en première instance, devra payer 11.000 euros à des associations écologistes.

Le chasseur qui avait tué l'ourse Cannelle, la dernière ourse de source pyrénéenne, en 2004, a été condamné jeudi en appel. René Marquèze devra payer près de 11.000 euros d'amendes à sept associations écologistes. René Marquèze, poursuivi pour "destruction d'espèce protégée", avait été relaxé en première instance par le tribunal correctionnel de Pau, en 2008.

L'avocat de René Marquèze avait soutenu que le chasseur "avait agi en état de nécessité". Il n'a "pas exclu un pourvoi en cassation".

"Il faut que les chasseurs évoluent dans leur comportement, collectivement mais surtout individuellement", a indiqué Me François Ruffié, avocat de trois associations de protection de l'environnement. Selon lui la décision de la cour d'appel est "porteur d'avenir pour préserver la chasse elle-même mais aussi pour les autres espèces qui restent", comme le loup et le lynx.

René Marquèze s'était retrouvé face à Canelle et son ourson lors d'une battue aux sangliers avec un groupe de chasseurs le 1er novembre 2004. Il avait tué la mère en lui tirant dessus à deux reprises. Les associations écologistes estimaient que le chasseur savait que l'ours était dans les parages et qu'il avait choisi de s'en approcher.