Comment payer moins d'impôts en 2016 ?

  • A
  • A
Partagez sur :

De nombreuses solutions existent pour faire diminuer sa feuille d’impôts de l’an prochain. Ça concerne tout le monde et c’est parfaitement légal. Présentation. 

On n’y pense pas, mais il existe plusieurs solutions pour payer moins d’impôts l’année prochaine. Invité d’Europe 1 mardi, Maxime Camus, directeur général du Défiscalisator, un simulateur sur Internet, nous livre ses astuces. Elles s’adressent à tout le monde et sont parfaitement en règles avec le fisc.

> Investir en Outre-mer. C’est un dispositif unique en son genre, que les plus fortunés connaissent, et qui a été mis en place pour soutenir l’économie des DOM-TOM. "Ce n’est pas de l’évasion fiscale", rassure d’emblée Maxime Camus. L’investisseur en défiscalisation industrielle bénéficiera en année N+1 d’une réduction d’impôts de l’ordre de 115% à 125% de l’investissement réalisé. "Si j’investis 100 euros dans une société en Outre-mer cette année, je pourrais déduire 120 euros de mon impôt sur le revenu", simplifie le spécialiste. En prenant une somme plus conséquente, 10.000 euros par exemple, vous n’avez plus un euro d’impôts à payer l’an prochain. "C’est incroyable mais peu de gens le savent", s’étonne le spécialiste.

> Investir dans la forêt. Le principe est d’acquérir des parts de groupements fonciers forestiers (jusqu’à 5.700 euros pour un célibataire et 11.400 pour un couple). On obtient 18% de réduction d’impôts (1.026 euros pour un célibataire et 2.052 euros pour un couple). "Ça ne nécessite pas une épargne très importante mais il faut que ce soit cohérent par rapport à sa stratégie de développement patrimonial. Ça s'inscrit dans une logique de diversification : il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier", explique Maxime Camus.

> Placer au lieu de payer. A travers le Perp (plan épargne retraite populaire), on peut également réduire de manière considérable son impôt. "Ça se rapproche du contrat assurance-vie dans la logique. La somme que vous y placez, pour une durée longue, est diminuée de votre revenu imposable", indique le consultant financier. Un investissement qui a le double avantage d’épargner tout en faisant diminuer le montant de votre feuille impôts. Ces placements peuvent s’ouvrir dans les banques, auprès de conseillers en gestion de patrimoine ou sur Internet.

> Investir dans des PME non cotées. Dernière solution pour diminuer légalement ses impôts : soutenir les petites entreprises. "On sait qu’elles ont besoin d’argent pour se développer et embaucher", remarque Maxime Camus. En investissant dans ces petites structures, non cotées en bourse, on peut gagner jusqu’à 18% de réduction d’impôts.

Toutes les méthodes sont parfaitement légales et doivent être entreprises avant le 31 décembre pour voir sa feuille d’impôts s’alléger l'année suivante.