Comment lutter contre la fraude à la Sécu de la part des professionnels de santé ?

  • A
  • A
Comment lutter contre la fraude à la Sécu de la part des professionnels de santé ?
@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 30 OCTOBRE – Selon une enquête officielle, certains professionnels fraudent, et bien plus que les particuliers.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard. Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>>Mercredi 30 octobre, vous avez été 79% à faire "Votre choix d’actu"  sur la fraude à la Sécurité sociale par les professionnels de santé, estimée à 150 millions d’euros.

Claude Le Pen, économiste spécialiste de la santé, a détaillé dans Europe midi – Votre journal quelques idées pour lutter contre ce phénomène.

Selon ce spécialiste, une "infime" partie des professionnels de la santé essaieraient de "gagner plus sans travailler nécessairement plus". Tordant ainsi le coup à l'idée selon laquelle ce sont les usagers qui sont les plus gros fraudeurs.

Comment lutter ? La caisse nationale d’Assurance maladie a mis en place un service anti-fraude pour lutter contre ce phénomène. Des agents réalisent des "descentes dans les services" hospitaliers dans le but de recouper les informations et de punir les fausses déclarations. On assiste, selon Claude Le Pen, à une "moralisation" du milieu. 

Rappelant que "comme dans toute profession, il y a des gens malhonnêtes" parmi les médecins, l’économiste a souligné le fait que les infractions les plus fréquentes étaient les arrêts de travail abusifs, les prescriptions abusives et la fraude documentaire (concernant les ordonnances). Le moyen le plus efficace pour lutter contre la fraude étant de vérifier "que derrière tout acte pratiqué, il y a bien un patient, et que l’acte est pertinent".