Orange et Free ferment la porte à Netflix

  • A
  • A
Orange et Free ferment la porte à Netflix
@ Netflix
Partagez sur :

MEDIAS - L'opérateur télécoms ne souhaite pas héberger le géant américain dans sa box télé. Pour le moment.

Le géant américain Netflix, leader mondial de la vidéo en ligne sur abonnement, doit arriver en France le 15 septembre. S'il est très attendu par les consommateurs français, les opérateurs télécoms sont, eux, bien plus réticents. Après Orange, Free a en effet annoncé lundi qu'il ne distribuera pas Netflix sur sa box Internet. SFR et Bouygues n'ont pas encore officialisé leur position mais sont tout aussi sceptiques.

>> LIRE AUSSI - Les 5 choses à savoir sur le lancement de Netflix

01.09.House.Cards.Spacey.Reuters.1280.640

© REUTERS

Pourquoi les opérateurs boudent Netflix. Sur le papier, Netflix est une succes story : pour moins de dix euros, il vous propose de regarder en illimité son catalogue de films et de séries. Dont le très renommé House of Cards ou encore Orange is the New Black. De plus, les algorithmes de Netflix analysent les contenus que vous visionnez pour ensuite vous proposer d'autres vidéos similaires qui pourraient vous plaire. Effet garanti pour les consommateurs, beaucoup moins pour les opérateurs télécoms.

Orange, Free et consorts sont bien moins enthousiastes à l'idée de l'arrivée de Netflix, et pour cause : les vidéos de Netflix passent par leurs tuyaux et vont donc nécessiter de la bande passante, risquant de saturer leurs réseaux, donc de ralentir le débit de leurs abonnés. Les opérateurs télécoms ont donc rapidement commencé à négocier avec Netflix pour lui proposer le deal suivant : on propose votre service dans nos box mais, en échange, vous participez financièrement. Visiblement, aucun accord n'a été trouvé.

Netflix sera bien disponible, mais sur Internet seulement. Résultat, le géant de la vidéo en ligne sur abonnement va débarquer en France uniquement sur Internet, et non au sein de box. Qu'est-ce que cela change ? Il faudra acheter l'équipement permettant de relier son ordinateur à sa télévision, en attendant que le service Netflix soit directement accessible depuis le menu de votre box télé.

Malgré cet échec des négociations, l'entreprise américaine reste confiante. "L'objectif, partout où nous nous implantons, est d'arriver à séduire globalement un tiers des foyers d'ici cinq à dix ans", a affirmé Reed Hastings dans un entretien publié lundi dans Le Figaro. Pour y arriver, Netflix a déjà annoncé qu'il allait produire une nouvelle série en France, Marseillle, qui relate les coulisses de la conquête de la mairie phocéenne.

>> LIRE AUSSI - Netflix va produire "Marseille", le futur "House of Cards" français