Combien coûte une baby-sitter ?

  • A
  • A
Combien coûte une baby-sitter ?
Le prix d'une baby-sitter pour varier de 14 % d'une région à l'autre.
Partagez sur :

Selon une étude du site Yoopies.fr, les prix peuvent varier fortement d'une région à l'autre.

L'info. Toutes les régions françaises ne sont pas égales devant la garde d'enfant. C'est ce que révèle une étude de Yoopies.fr, un site Internet qui met en contact parents et baby-sitters. Sur 41.743 parents interrogés, le site révèle que les prix peuvent varier de 14 % d'une région à l'autre. Explications.

>> A LIRE AUSSI : Combien coûte la rentrée 2013 ?

Les régions où la garde d'enfant coûte très cher… Sans surprise, en haut du classement, on retrouve l'Ile-de-France, avec un salaire net moyen de 8,72 euros de l'heure. Les deux villes les plus chères du classement sont Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine où le tarif horaire est de 9,83 euros, et Savigny-sur-Orge, dans l'Essonne où le prix atteint 9,32 euros. Derrière la capitale, d'autres régions se distinguent par des prix élevés, comme l'Aquitaine (8,35 euros de l'heure) et la Provence-Alpes-Côte d'Azur (8,31 euros de l'heure).

carte de France des baby-sitters

© DR

… Et celles où c'est plus accessible. A l'autre bout de l'échelle, c'est la Bretagne qui propose les prix les plus attractifs, les plus bas, à environ 7,66 euros de l'heure, suivie des Pays de Loire, à 7,72 euros. A Vanves, dans le Morbihan, les prix tournent ainsi autour de 7,25 euros de l'heure.

Pourquoi de tels écarts de prix ? Si les chiffres varient autant d'une région à l'autre, c'est que la profession de baby-sitter n'est soumise à aucune réglementation : le tarif horaire est négocié directement entre les parents et la nounou. Dans ces conditions, les zones les plus densément peuplées, où il y a beaucoup de parents et peu de personnes pour garder les enfants, les prix peuvent grimper très vite. Avec pour conséquence un budget annuel élevé pour les familles : dans un tiers des cas, plus de 1.000 euros sont consacrés chaque année à payer les baby-sitters.