Club Med: Bernard Tapie dénonce une "combine"

  • A
  • A
Club Med: Bernard Tapie dénonce une "combine"
Partagez sur :

L'homme d'affaires a déclaré jeudi que son intérêt pour le Club Méditerranée restait intact malgré l'augmentation de capital décidé mercredi. Il dénonce une "combine" censée l'écarter du dossier.

Bernard Tapie ne renonce pas. L’homme d’affaires a qualifié jeudi de "combine" l'augmentation de capital du Club Med annoncée la veille. "Vous faites appel au marché. Le marché répond à votre augmentation de capital, c'est qu'il a confiance en vous. Tandis que là, vous faussez les cartes. Vous dites : On fait une augmentation de capital et elle est garantie par la Caisse des dépôts. Ca, ce n'est pas le marché. Ca, c'est la combine", a déclaré Bernard Tapie sur BFM Radio.

Bernard Tapie a également affirmé que son "intention d'y rentrer (au Club Med, NDLR) reste intacte", soulignant que "si ça ne va pas mieux dans deux mois, il ne faut pas que cette affaire continue de péricliter". Il avait indiqué mercredi ne pas avoir l'intention de souscrire à l'augmentation du capital. Des rumeurs de rachat de Club Med par Bernard Tapie ont fait flamber l'action du groupe fin avril. L'homme d'affaires les avait démenties, tout en reconnaissant être intéressé par le dossier.

Le Club Méditerranée a lancé mercredi une augmentation de son capital et une émission d'obligations de 102 millions d'euros et renforcé son actionnariat. Cette opération s'accompagne notamment du retour dans son capital de son actionnaire historique, la Caisse des Dépôts, et de l'arrivée du Crédit Agricole, la banque du Club Med depuis plus de dix ans.