Climat : les vignes contraintes de gagner les cimes ?

  • A
  • A
Climat : les vignes contraintes de gagner les cimes ?
Partagez sur :

C’est le scénario dessiné par des experts espagnols pour que les vignes résistent aux fortes canicules à venir.

L'Espagne accueille le plus vaste vignoble de la planète et compte des appellations de renom. Un patrimoine végétal menacé. Les vignes espagnoles sont en effet "en première ligne pour le réchauffement climatique", explique le chimiste Juan Francisco Cacho, spécialiste du vin. La péninsule ibérique devient peu à peu une zone semi-désertique sous l’effet des fortes canicules qui vont avoir tendance à se multiplier. D’où l’urgence à agir.

Les grands domaines viticoles et la Fédération espagnole du vin se mobilisent autour du projet "Demeter", destiné à "rassembler les connaissances nécessaires pour faire face aux défis du changement climatique". La vigne aime le soleil mais trop de chaleur nuit à un bon mûrissement du raisin.

Pour rafraîchir les vignobles, une des pistes explorées est de développer les vignes en altitude. "Les vignobles espagnols se situent au maximum à 800 m d'altitude. Dans 15 ans, il faudra planter les vignes entre 800 et 1.000 m et les grandes caves sont déjà en train d'acheter des terrains en hauteur", souligne le professeur Cacho.

"La vigne a toujours été plantée sur les coteaux (...). Dans les années 80, il y a eu des erreurs et on a planté n'importe où", rappelle de son côté l’œnologue français Lionel Gourgue pour qui un déplacement en altitude du vignoble espagnol ne serait, au final, qu'un juste retour au bon sens paysan.