Chypre : la dette s'élève à 23 milliards

  • A
  • A
Partagez sur :

Chypre devra finalement trouver 13 milliards d'euros, soit six milliards de plus que prévu initialement, dans le cadre d'un plan de sauvetage international de l'île, déjà sous le choc de mesures sévères visant son secteur bancaire. En effet, le porte-parole du gouvernement Christos Stylianides a annoncé jeudi que la dette du pays avait été revue à la hausse à 23 milliards d'euros, dont 10 seraient fournis par les bailleurs internationaux et le reste assuré par les Chypriotes eux-mêmes.

"C'est un fait, le mémorandum de novembre parlait d'environ 17,5 milliards d'euros de financements nécessaires. Ce chiffre est désormais de 23 milliards d'euros", a-t-il dit. Cette annonce intervient à la veille d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Dublin qui doivent se prononcer sur les mesures que doit mettre en oeuvre Nicosie pour bénéficier de l'aide internationale et recevoir comme prévu un premier versement début mai. Ils devraient a priori donner "un feu vert politique", selon un diplomate européen.