Chrysler passe sous contrôle de Fiat

  • A
  • A
Chrysler passe sous contrôle de Fiat
Partagez sur :

Le "nouveau Chrysler" sera détenu par Fiat, les Etats américain et canadien, et un fonds de gestion syndicale.

Chrysler et Fiat ont finalisé leur accord mercredi. Le "nouveau Chrysler" sera détenu dans un premier temps à 20% par Fiat - dont la participation pourra grimper jusqu'à à 35% -, tandis que les Etats américain et canadien détiendront 10% et un fonds à gestion syndicale 55%. L'italien dispose par ailleurs d'une option pour prendre le contrôle de Chrysler à partir de 2013.

Le patron de Fiat, Sergio Marchionne, va prendre simultanément la direction du constructeur américain, qui prendra le nom de Chrysler Group LLC.Le "nouveau Chrysler", qui sort ainsi du processus de règlement judiciaire, est "immédiatement" opérationnel.

La cour suprême des Etats-Unis avait donné son feu vert à l'opération, mardi, en rejetant la demande de fonds de pensions de l'Indiana et d'organisations de consommateurs qui, s’estimant désavantagés par l'accord Fiat-Chrysler, réclamaient une suspension de la vente du constructeur automobile américain.

La Maison Blanche avait salué mardi la décision de la plus haute juridiction américaine. "Nous sommes ravis que l'alliance Chrysler-Fiat puisse maintenant avancer, ce qui permettra à Chrysler de réapparaître comme un constructeur compétitif et viable", a déclaré un responsable de la Maison Blanche. Le dossier Chrysler pourrait ainsi constituer un précédent pour General Motors, qui emploie lui aussi une stratégie de cession rapide dans sa propre affaire de dépôt de bilan.