Christian Lacroix veut sauver son "savoir-faire"

  • A
  • A
Christian Lacroix veut sauver son "savoir-faire"
Partagez sur :

Christian Lacroix, dont la maison de couture s’est déclarée en cessation de paiement, a assuré vendredi qu’il ferait tout pour que "nous restions une maison de couture à 200%".

"Je ne sais pas de quoi sera fait demain, si demain il y a" : dans une longue lettre envoyée aux salariés de sa maison de couture, et reprise par La Tribune vendredi, Christian Lacroix ne cache rien des difficultés actuelles de sa maison de couture. "Mais sachez que je ferai tout pour que nous restions une maison de couture à 200% et pour sauvegarder un savoir-faire sans lequel les poumons et le coeur de la maison n'existeraient pas", affirme-t-il.

La maison de couture Christian Lacroix s’est déclarée jeudi en cessation de paiement. Le couturier n’est pas un salarié direct de cette entreprise passée sous le contrôle du groupe américain Falic en 2005. Mais Christian Lacroix indique vendredi qu'il "dessine les collections gratuitement depuis plusieurs mois" et que la société qui le rétribue lui doit personnellement 1,2 millions d’euros.

Géant de la haute-couture française, il s’en prend aux actionnaires et à leur gestion "catastrophique". Au cours des dernières années, la griffe "Christian Lacroix" a supprimé les lignes moins luxueuses et repris en direct les accessoires pour tenter de dégager des bénéfices, sans résultats. La crise est venue aggraver une situation déjà fragile. 125 personnes au total travaillent pour la marque Christian Lacroix.