Chômage : Sapin démine le terrain

  • A
  • A
Chômage : Sapin démine le terrain
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le ministre du Travail a été reçu à l'Elysée avant la publication de (mauvais) chiffres du chômage.

Les chiffres du chômage au mois de novembre, qui devraient être mauvais, sont attendus jeudi et déjà, le gouvernement prépare le terrain. Reçu à l'Elysée pendant une heure mercredi après-midi, le ministre du Travail Michel Sapin est ressorti avec un mot d'ordre : "mobilisation générale".

>> LIRE AUSSI : Le chômage flirte avec la barre des 10%

"Aller au bout des mesures"

"Nous avons fait le point : mobilisation générale. Mobilisation de tous, gouvernement comme partenaires sociaux", lance le ministre. "La première chose, c'est aller au bout des mesures que nous avons déjà soit voté, soit annoncé."

Dans le détail, "sur les emplois d'avenir, ça marche bien", assure Michel Sapin. "On a dépassé les 2.000, nous sommes au tout début". Quant au contrat de génération, mesure phare du gouvernement, le ministre affirme qu'il "sent une vraie attente" dans les entreprises, "tout particulièrement dans les petites entreprises de moins de 50 salariés".

Objectif d'inversion de la tendance fin 2013

"Pendant un an, le chômage continuera d'augmenter", avait prévenu il y a quelques jours le président de la République invité sur Europe 1. "Ma volonté, c'est qu'à la fin de l'année 2013, il y ait une inversion des courbes. Le chômage régressera", avait-il toutefois réaffirmé.

Le gouvernement veut déjà se projeter au-delà des chiffres publiés jeudi et qui devraient attester d'un 19e mois consécutif de hausse du nombre de demandeurs d'emplois en France. En ligne de mire : un séminaire sur l'emploi le 4 janvier qui réunit les ministres concernés et les partenaires sociaux.