Chômage : pas "d'aggravation significative", dit Rebsamen

  • A
  • A
Chômage : pas "d'aggravation significative", dit Rebsamen
@ MAXPPP
Partagez sur :

EN ATTENDANT LES CHIFFRES - Pour avril, il n'y aura ni "amélioration", ni "aggravation significative".

La réponse à 18h. François Rebsamen, le ministre du Travail, assure que les chiffres sur les inscrits à Pôle emploi fin avril, qui doivent être publiés 18 heures, ne vont pas montrer d'"amélioration immédiate", ni une "aggravation significative", dans une interview aux journaux du groupe Ebra. "Concernant le mois d'avril, je ne m'attends pas à une amélioration immédiate, pas non plus à une aggravation significative", indique François Rebsamen.

Ce que veut le gouvernement. "Mon objectif est que la moyenne sur le deuxième trimestre de cette année soit inférieure à la moyenne du premier trimestre", ajoute-t-il, alors que la métropole comptait fin mars 3,349 millions d'inscrits à Pôle emploi, un record.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

ENQUÊTE- Européennes : la crise explique-t-elle, seule, le score du FN ?
LE REPÈRE - L'Unédic table sur 103.000 chômeurs de plus en 2014
EMPLOI - Pacte de responsabilité : les DRH n'y croient pas