Chômage : la barre des 3 millions franchie

  • A
  • A
Chômage : la barre des 3 millions franchie
@ MAX PPP
Partagez sur :

Pôle Emploi a dénombré 3,011 millions de demandeurs d’emplois inscrits en catégorie A.

Pour une fois, il n’y aura pas eu de suspense. Comme annoncé par le gouvernement dès le début du mois de septembre, le nombre de demandeurs d’emplois inscrits en catégorie A a bel et bien franchi la barre symbolique des trois millions pour atteindre 3.011.000 en août.

Toutes catégories confondues, c’est-à-dire en incluant les personnes exerçant une activité réduite mais recherchant un emploi à temps plein, le chômage flirte désormais avec les 4,5 millions. Europe1.fr vous présente les principaux chiffres à retenir.

06.09.Bandeau.chomage.pole.emploi.Maxppp.460.100

© MAXPPP

23.900. Pôle Emploi a enregistré 23.900 demandeurs d’emploi supplémentaires inscrits en catégorie A au cours du mois d’août. Cet afflux représente une hausse de 0,8% par rapport au mois précédent et une hausse de 9,2% par rapport à août 2011.

>> A lire aussi : Jusqu'où grimpera le chômage ?

4,5 millions. Pôle Emploi ne comptabilise pas que les seuls demandeurs d’emploi sans aucune activité, il prend également en compte les demandeurs qui exercent déjà un travail mais à temps partiel et souhaitent travaille plus. En additionnant ces demandeurs, c’est-à-dire les catégories B et C, on arrive à 4,49 millions de demandeurs d’emplois. Au total, 40.800 personnes supplémentaires ont donc franchi les portes de Pôle Emploi en août.

+ de 50 ans. La plus forte hausse du nombre de demandeurs d'emploi concerne les seniors, c'est-à-dire les 50 ans et plus. Leur nombre a augmenté de 1,7% en un mois et de 16,9% sur un an. A titre de comparaison, la hausse est bien plus limitée chez les moins de 25 ans (+0,7% en un mois) et chez les personnes âgées de 25 à 49 ans (+0,5%).

>> A lire aussi : Chômage, les seniors gonflent les chiffres

+ 21,6%. L'autre victime de cette nouvelle hausse est à chercher du côté des chômeurs de longue durée, c'est-à-dire inscrits à Pôle Emploi depuis plus de trois ans. Ils étaient plus de 475.000 en août, soit une hausse de 21,6% sur un an.

1999. Il faut remonter jusqu’au mois de juin 1999 pour retrouver des chiffres du chômage supérieurs à 3 millions. La France était alors sortie d'une longue séquence de six années de chômage très élevé avec un pic à 3.134.000 chômeurs comptabilisés en juin 1997.

>> A lire aussi : Les dates-clé du chômage en France

Champagne-Ardennes contre PACA. Champagne-Ardennes, c'est la région qui a le plus souffert de la montée du chômage depuis un an. Entre août 2011 et août 2012, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A y a bondi de 19,6%. Si on se penche sur la catégorie des moins de 25 ans, le constat est le même : la région enregistre la plus forte hausse, soit 25,8%. A l'inverse, les régions Corse et Provence-Alpes-Côte d'Azur ont connu les hausses les plus limitées mais cela s'explique en grande partie par la saison estivale, synonyme de nombreux emplois saisonniers.