Chômage : Force ouvrière s'inquiète de la situation des plus de 50 ans

  • A
  • A
Chômage : Force ouvrière s'inquiète de la situation des plus de 50 ans
Les demandeurs d'emploi de 50 ans et plus étaient plus nombreux au mois de novembre.@ BARBARA SAX / AFP
Partagez sur :

Le syndicat FO souligne, au lendemain de la publication des chiffres du chômage de novembre, la hausse du nombre de demandeurs d'emplois de plus de 50 ans. 

Force ouvrière (FO) s'inquiète de la "précarisation constante" des salariés et de la "catastrophe qui perdure" pour les demandeurs d'emploi de plus de 50 ans, mardi, au lendemain de la publication des chiffres du chômage de novembre. Le syndicat de Jean-Claude Mailly observe dans un communiqué que si le nombre des personnes sans aucune activité "régresse légèrement", celui des demandeurs d'emploi exerçant une activité réduite "augmente toujours". "Ce chiffre atteste d'un enracinement de la précarisation des demandeurs d'emploi", estime-t-il. 

+0,4% de seniors au chômage en novembre. Par ailleurs, "sauf une légère amélioration qui bénéficie aux moins de 25 ans, c'est le nombre des demandeurs d'emploi de 50 ans et plus qui est inquiétant : il augmente de 0,4% (+1,8% sur trois mois), signe d'une catastrophe qui perdure pour les seniors. Ces derniers ne sont pas concernés par les reprises d'emplois même précaires". Selon FO, "cette précarisation constante fait la démonstration, s'il le fallait, de la nécessité de la mise en place d'un système de bonus/malus sur les contrats de travail de courte durée, tel que le propose FO. Démonstration également de la nécessité d'un changement de politique économique."