Chômage : 2012, une année inédite

  • A
  • A
Chômage : 2012, une année inédite
@ REUTERS
Partagez sur :

Les chiffres annoncés vendredi devraient afficher une augmentation continue sur l'année. Un record.

• L'INFO. C'est vendredi soir que le nombre de demandeurs d'emploi à fin décembre sera officiellement connu. Sauf surprise, il devrait, une fois encore, ressortir en hausse. Pour la première fois depuis la création de la méthode de décompte appliquée aujourd'hui (qui remonte à 1996), le chômage aura alors connu une année civile continue d'augmentation. Du jamais vu. Même au pire de la crise économique de 2009, après la faillite de la banque américaine Lehman Brothers, la baisse de l'emploi n'avait pas été aussi forte. A l'époque, le chômage avait crû de manière continue entre janvier et novembre, avant que la tendance ne s'inverse en décembre.

• Pas d'accalmie en 2013... Cette fois, cependant, pas d'accalmie en vue. C'est en tout cas ce qu'affirme l'Unedic, le gestionnaire de l'assurance-chômage. Selon ses prévisions, le nombre de demandeurs d'emploi devraient encore augmenter de 185.000 en 2013, pour terminer à plus de 3,3 millions. Les records n'ont donc pas fini de tomber : avec un vingtième mois consécutif de hausse du chômage en décembre 2012, le cap de la plus longue hausse continue pourrait être franchi dès le mois de mars (il est pour l'instant de 21 mois, entre mars 2008 et novembre 2009). Quant au plus grand nombre de chômeurs, établi à 3,2 millions en 1997, il se rapproche lui aussi à grands pas.

• Mais certains secteurs qui embauchent... Tout n'est pourtant pas complètement noir au pays de l'emploi. Malgré la crise, plusieurs secteurs continuent d'embaucher à tour de bras, et pas seulement l'hôtellerie et la restauration, dont les horaires et la charge de travaillent rebutent beaucoup les chômeurs. C'est le cas, par exemple, de la police et de la défense. La seule armée de terre souhaite embaucher cette année 10.000 personnes.

C'est le cas aussi des nouvelles technologies. Les ingénieurs en informatique, notamment, ont le vent en poupe : des entreprises telles que Cap Gemini, Altran ou encore Alten prévoient plusieurs milliers d'embauches. Enfin, le vieillissement de la population augmente la demande dans certains corps de métiers, notamment chez les assistantes à domicile ou encore des kinés.