Chiffre d'affaires, iPhone, prévisions : les résultats d'Apple déçoivent

  • A
  • A
Chiffre d'affaires, iPhone, prévisions : les résultats d'Apple déçoivent
Bien que ses bénéfices soient en hausse, les résultats d'Apple ont déçu.@ AFP
Partagez sur :

Le bénéfice net d'Apple est en hausse mais ses résultats, publiés mardi, ont déçu car le chiffre d'affaires est moins élevé que prévu, tout comme les ventes d'iPhone.

Apple a dégagé un bénéfice net en hausse au premier trimestre (le deuxième trimestre de son exercice fiscal), mais les investisseurs ont été déçus par le chiffre d'affaires, la stagnation des ventes d'iPhone et les prévisions pour le trimestre en cours.

Des chiffres moins bons que prévus, notamment sur les ventes d'iPhone. La firme de Cupertino a dégagé un bénéfice net de 11,03 milliards de dollars, en hausse de presque 5% alors que le chiffre d'affaires a progressé de 4,6% pour atteindre presque 53 milliards de dollars mais un peu en-deçà de ce qu'espéraient les analystes.

Les spécialistes espéraient également des ventes d'iPhone meilleures que les 50,76 millions d'unités achetées à la fin du 2ème trimestre.

L'action recule de 2,11% après la clôture à Wall Street. En conséquence l'action reculait de 2,11% à 144,40 dollars dans les échanges d'après-séance à Wall Street. Juste avant la publication des résultats pour le 2ème trimestre, l'action avait atteint son plus haut niveau historique à 147,51 dollars, en hausse de 27% depuis le début de l'année.

Apple a également livré des prévisions mitigées pour le trimestre en cours pour lequel il prévoit un chiffre d'affaires compris entre 43,5 et 45,5 milliards de dollars alors que les attentes actuelles sont de l'ordre de 45,7 milliards.

Apple a 256 milliards de dollars de trésorerie. Les liquidités disponibles du groupe dépassaient à la fin de l'exercice 256 milliards de dollars et Apple a annoncé que son conseil d'administration avait autorisé une rallonge de 50 milliards de dollars à son programme de rachat de ses propres actions ce qui va lui permettre de consacrer 300 milliards de dollars à ce programme d'ici la fin mars 2019.

Le PDG d'Apple Tim Cook s'est toutefois félicité de la progression des résultats lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Samsung devance Apple sur les smartphones. Il a estimé que les effets de change et la force du dollar avaient toutefois grevé le chiffre d'affaires de l'ordre d'un milliard de dollars et que le stock d'iPhone s'était réduit. Le successeur de l'iPhone 7 est attendu d'ici la fin de l'année et pourrait relancer les ventes.

Selon les dernières statistiques publiées fin avril par l'institut de recherche IDC, le Sud-Coréen Samsung a repris la première place à Apple sur le marché des smartphones avec une part de marché de 22,8% sur les trois premiers mois de l'année, contre 14,9% à Apple.