Chérèque "va faire des propositions"

  • A
  • A
Chérèque "va faire des propositions"
@ DR
Partagez sur :

Au lendemain du sommet social, il insiste sur la nécessité de réformer les retraites.

"Monsieur le Premier ministre François Chérèque, faut-il réformer le système des retraites", lance Jean-Pierre Elkabbach. "Oui, il faut réformer. Je ne le nie pas. Mais si j’ai besoin d’un mois ou deux de plus pour réfléchir à la réforme, alors je les prendrai".

Non, le secrétaire général de la CFDT ne vient pas de troquer sa veste de syndicaliste pour Matignon, mais se prête au jeu lancé par Jean-Pierre Elkabbach, dans son interview de mardi sur Europe 1, "et si vous étiez Premier ministre".

"On verra"

Au lendemain de la réunion entre les syndicats et Nicolas Sarkozy à l’Elysée sur les réformes sociales, le secrétaire général de la CFDT vient défendre sa position. "Il est important qu’il y ait un consensus républicain, souligne le syndicaliste, mais il faut que tout le monde fasse des propositions", ajoute-t-il, déclarant, sans plus de détails, que le changement doit être fait de manière "intelligente" et "en profondeur".

Les discussions auront lieu au printemps entre les syndicats et le gouvernement. Un texte devrait être déposé à l’automne. "On aura le rapport du Conseil d’orientation des retraites le 15 avril. Il faudra aller plus loin", dit François Chérèque.

"On va faire des propositions", précise le syndicaliste qui ne se prononce pas sur la signature d’un accord sur la réforme des retraites. "On verra", lance-t-il.

Rendez-vous le 23 mars

En attendant le début des négociations, la CFDT et quatre autres organisations syndicales ont appelé à la mobilisation générale le 23 mars prochain. "On se mobilise pour l'emploi, le pouvoir d'achat et les retraites", souligne François Chérèque.

"On respecte la trêve électorale. On ne veut pas entrer dans le débat électoral des régionales", précise-t-il, ajoutant que cette mobilisation est destinée à remettre sur la table "des problèmes sociaux et économiques" tels que les chômeurs en fin de droits.


REAGISSEZ- Êtes-vous sceptique sur la mise en place d'une concertation sociale sur les retraites ?