Changer de banque devient plus simple

  • A
  • A
Changer de banque devient plus simple
Partagez sur :

Un nouveau service destiné à rendre plus facile le changement de banque est lancé lundi.

Fini la galère pour changer de banque ? C’est en tout cas l’objectif d’une directive européenne appliqué en France à compter de lundi. Le passage d'un établissement à un autre, jugé compliqué, avait déjà été facilité par une première réforme en 2005, qui rendait gratuite la clôture d'un compte courant.

Désormais, la nouvelle banque choisie par le client effectuera elle-même les démarches pour transférer l'ensemble des prélèvements et des virements. La banque aura cinq jours ouvrés pour aviser créanciers et débiteurs du changement de compte et mettre en place les virements permanents. Votre ancien établissement bancaire aura, lui, dix jours ouvrés pour fermer l’ancien compte.

Les Français changent peu d’établissement bancaire. Selon une étude réalisée en mai par l'institut Ipsos pour la Fédération bancaire française (FBF), ils sont seulement 6,8% à avoir changé de banque au cours des 12 derniers mois. Si les conditions de migration sont bien assouplies pour ce qui est du compte courant, les freins à la mobilité n'ont pas pour autant disparu. Ainsi, le transfert de comptes d'épargne, type Plan épargne logement reste facturé … une cinquantaine d'euros.

Le nouveau cadre juridique des paiements, issus d’une directive européenne, aura pour principale conséquence de raccourcir à compter de 2012 le délai de traitement des paiements transfrontaliers dans l'UE, qui doit passer de trois jours à un jour au plus. Le texte prévoit également le renforcement de l'information comprise dans les contrats : délais, modalités, protection des moyens de paiement.